Aller directement à la navigation

Le printemps est souvent synonyme de renouveau et cette nouvelle Lettre d’Information de l’AMCT n’y échappe pas : changement de logo, premier édito du Président, Hervé CARRÉ, poursuite de la diversification... Lire la suite

Nommé Médiateur municipal par le Maire depuis avril 2014, Frédéric SGARD intervient en cas de litige entre un usager et une administration et un service public. Il peut s’agir d’une personne physique ou... Lire la suite

Depuis la mise en œuvre de la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du 21ème siècle et le décret du 18 avril 2017 relatif à la médiation dans les litiges relevant de la compétence du juge... Lire la suite

Un médiateur au service des Girondin.es

Afin de poursuivre les efforts déjà engagés pour améliorer l’accueil et l’écoute du public et rapprocher les services départementaux des usagers, l’assemblée... Lire la suite

Un médiateur départemental au service des Charentais-Maritimes

Dans une société agitée par des fractures et une violence grandissante, où de nombreux citoyens se sentent démunis face à des procédures... Lire la suite

Retrouvez dans le document joint les coordonnées (adresse postale, adresse électronique et n° de téléphone) des Médiatrices et Médiateurs adhérent-e-s de l'Association des Médiateurs de Collectivités... Lire la suite

Publication du rapport d'activité de Jean-Pierre THERON, Médiateur de la Ville de Gap

Par ces temps de crise, alors que tout devrait être mis en œuvre pour privilégier le dialogue et l’écoute dans notre société, il apparaît que celle-ci se fait souvent plus rude, notamment envers les plus faibles. Au milieu des difficultés rencontrées par les uns et les autres, la Médiation est plus que jamais nécessaire permettant un accès simple, proche et souvent efficace au service de tous.

"La justice administrative parie sur la Médiation"

Un article de Dominique Richard publié dans le quotidien Sud Ouest du 7 mars 2018.

Pendant longtemps, la parole de l'avocat a été tenue comme quantité négligeable par les tribunaux administratifs, qui ne juraient que par les conclusions écrites. Assimilée à une perte de temps, elle était rapidement évacuée, les bavards étant priés de cesser séance tenante leurs digressions quand ils restaient sourds aux froncements de sourcils des magistrats.

"Les couacs de la réforme de la médiation judiciaire"

Un article de Jean-Baptiste Jacquin publié dans Le Monde du 6 mars 2018.

Alors que la réforme de la justice que concocte le gouvernement devrait comporter un nouveau volet pour développer le recours à la médiation judiciaire, mode alternatif de réglement des différends, la mise en oeuvre de la loi de novembre 2016 sur le sujet, non achevée, provoque bien des remous.

Pages



Menu principal 2

by Dr. Radut