Aller directement à la navigation

L'Edito d' Eric FERRAND, Président de l'AMCT

Au moment où je rédige ces lignes, Paris panse encore ses plaies des attaques terroristes du 13 novembre 2015.

Je ne peux pas en effet ne pas consacrer cet éditorial à ces évènements tragiques. Ce soir-là, la Capitale a été frappée en plein cœur par des membres du pseudo-État islamique, DAECH, causant un effroyable carnage avec 130 morts et plus de 300 blessés dont près d’une centaine très grièvement atteints…

Comme l’a écrit la Maire de Paris, Anne Hidalgo, quelques jours après ces attentats meurtriers, « Paris endeuillée pleure les victimes innocentes d’une barbarie aveugle et vaine », « Paris incarne ce que les adorateurs de la mort détestent le plus : la vie cosmopolite, généreuse, insoumise. Paris sera toujours Paris et rien ni personne ne changera sa nature ».

Les terroristes ont voulu en effet s’attaquer à notre mode de vie, à notre culture ainsi qu’aux valeurs que représente la France dans le monde et qu’ils ne peuvent supporter. A travers la violence aveugle, le terrorisme a franchi une nouvelle étape dans l’horreur dans sa quête vaine de faire basculer le pays dans la guerre civile et plonger la société dans l’obscurantisme.

Le but est toujours de faire le maximum de victimes et de choquer les esprits par la terreur ; et il est vrai qu’en procédant à ces attaques simultanées en des lieux différents, la peur et la confusion sont grandement accrues.

Face à cette hyper violence, la société française doit s’armer de courage et de détermination pour ne rien céder aux assassins, pour exercer sa vigilance et sa volonté indéfectible de faire face à l’horreur en s’appuyant sur ses principes républicains de droit et de solidarité.

Déjà on a vu refleurir le drapeau tricolore –emblème de la liberté- dans de nombreux lieux publics et privés ainsi que sur les réseaux sociaux et on entend chanter l’hymne national dans les endroits les plus divers. L’élan de solidarité des Français a été remarquable comme celui de la communauté internationale envers notre nation, patrie des droits de l’Homme et du citoyen.

Voilà peut-être les indices d’un patriotisme retrouvé montrant un peuple qui résiste à la peur, qui maintient son mode de vie ouvert, cosmopolite et tolérant.

Pour relever le défi auquel il est confronté, notre Pays doit être uni  en prenant appui sur le principe universel de laïcité et ses valeurs fondamentales, celles inscrites sur le frontispice des mairies « Liberté – Égalité – Fraternité ».

Et puis il y a aussi les valeurs humanistes qu’il faut se réapproprier et que nous, Médiateurs, connaissons parfaitement puisqu’elles constituent le cadre de référence de notre action. Là, je veux citer tout particulièrement la tolérance qui suppose le respect des personnes et de leurs opinions ainsi que l’écoute attentive de chacun.

Plus que jamais il importe, me semble-t-il, de mettre en pratique ces valeurs envers nos concitoyens qui sont notamment susceptibles de s’adresser à nous pour rechercher un réconfort ou tout simplement pour parler des évènements survenus à Paris, tant ils ressentent un grand besoin de s’exprimer et d’être écoutés en cette période troublée.

J’évoque ici cette possibilité car plusieurs de nos collègues m’ont rapporté avoir reçu lors de leurs permanences (ou parfois lors de communications téléphoniques) des personnes désirant s’entretenir de ce sujet, ce qui démontre les bouleversements psychologiques induits par les attentats du 13 novembre chez nombre de nos concitoyens.

Ainsi, dans les moments difficiles que traverse la Nation, le Médiateur peut-il apparaître comme un facteur d’apaisement, un tiers indépendant et impartial, rassurant, auquel on peut confier ses émotions et son ressenti, voire son angoisse ou sa détresse.

Chers Collègues, plus que jamais il nous faut être à l’écoute de nos concitoyens et très attentifs à leurs demandes.

Ensemble, sachons préserver et défendre, dans le cadre de notre mission, nos valeurs si chèrement conquises et que des barbares veulent détruire.

 

Eric FERRAND

Médiateur de la Ville et du Département de Paris

Président de l'AMCT



Menu principal 2

Article | by Dr. Radut