Aller directement à la navigation

L'Edito d'Eric FERRAND, Médiateur de la Ville de Paris

Passage de flambeau…


Avec l’élection d’Hervé CARRÉ, Médiateur de la Ville d’Angers et du Département de Maine-et-Loire, à la présidence de l’AMCT, c’est une nouvelle dynamique que nous allons connaître pour poursuivre le développement de notre « encore jeune » Association, mais qui a aussi bien grandi depuis sa création, sous l’impulsion notamment de Claire BRISSET et Martine NADEAU.

Pour ma part, je me félicite de la progression continue du nombre des collectivités adhérentes. Ainsi, en avril 2015, lorsque j’ai été élu à l’Assemblée générale de Lille, l’Association comptait 27 membres. Au 21 novembre 2018, date de cessation de ma fonction de Président, nous en comptions 40, et 3 qui devraient très prochainement nous rejoindre.

Cette évolution a contribué, outre notre gestion rigoureuse des comptes qu’il faut souligner, à la bonne santé de notre trésorerie, celle qui nous a permis de réaliser au printemps 2015 un site Internet très consulté (www.amct-mediation.fr), et devenu désormais un moyen de communication institutionnelle indispensable, d’autant plus performant avec la mise en place de la Lettre d’Information de l’AMCT que j’ai souhaité développer, tant dans son contenu que dans sa diffusion. À en croire nos lecteurs, de plus en plus nombreux – et pas seulement parmi les Médiateurs – elle est considérée comme un support d’excellente qualité, traitant de sujets très variés d’actualité et/ou de réflexion intéressant et interrogeant la fonction de médiateur.

Cet outil a connu plusieurs améliorations notables pour le rendre plus vivant, plus interactif, et en faire un espace d’échange d’informations entre les membres de l’AMCT, mais aussi un lieu de diffusion de toutes nos publications et de contributions d’experts.

L’évolution du nombre de visites sur ce site est à cet égard très encourageante, puisqu’il est passé de près de 16 000 en 2016 à un peu plus de 31 000 en 2018.

Que de chemin parcouru, et ce n’est pas terminé !

Au moment où je quitte ma fonction, l’AMCT agit dans deux domaines très importants pour la suite du développement de la médiation dans les collectivités territoriales et sa prise en considération par les pouvoirs publics : la création d’une formation spécifique à la Médiation territoriale et la reconnaissance législative des Médiateurs territoriaux. Le volet formation est en cours d’élaboration sous la conduite d’un groupe de travail composé de trois membres du Conseil d’Administration ; quant au volet législatif, une proposition de loi a été déposée au Sénat par la sénatrice de la Gironde, Mme Nathalie DELATTRE et par le sénateur du Cher, M. François PILLET, sur la base de travaux réalisés par l’AMCT.

Avec énergie et détermination, ces chantiers seront poursuivis. La médiation est une fonction de mieux en mieux perçue, de mieux en mieux acceptée, et les Médiateurs des collectivités territoriales que nous sommes jouent un rôle essentiel dans la vie démocratique. Parfois réparateurs d’injustices, souvent réconciliateurs des administrés avec leur administration, force de propositions pour améliorer les services au public, les Médiateurs savent placer l’humain et la question sociale au cœur de leur action.

C’est en cela qu’ils sont reconnus par nos concitoyens qui les sollicitent et par les collectivités qui leur font confiance.

J’adresse enfin un immense merci à tous les membres du Conseil d'Administration pour leur participation active et une reconnaissance particulière à Claude DESJEAN, notre Secrétaire général, pour son engagement et ses compétences, ainsi que Karine VALLET, ma collaboratrice, pour sa disponibilité et son dévouement. Sans eux, sans leur travail, notre Association ne serait sans doute pas ce qu'elle est devenue: un bel outil efficace et structurant.


Eric FERRAND

Médiateur de la Ville de Paris

 



Menu principal 2

Article | by Dr. Radut