Aller directement à la navigation

Publication des rapports d'activité d'Hervé CARRÉ, Médiateur de la Ville d'Angers et du Département du Maine-et-Loire

Ville d'Angers

Rien que pour l’année 2017, 149 dossiers ont été instruits. 40 % des situations ont fait l’objet d’une médiation, 58 % se sont soldées par une réorientation. Cela démontre que la collectivité et son médiateur, chaque fois qu’ils sont sollicités, trouvent une issue au problème porté à leur connaissance, soit en réglant le litige soit en aiguillant vers d’autres médiateurs.

Département du Maine-et-Loire

En 2017, avec 151 requêtes, on constate une progression de l’activité du médiateur de 12 %. La file active est de 168 dossiers, elle est la somme des dossiers ouverts en 2016 et clôturés en 2017. Le rapport entre les réorientations (55 %) et les médiations (43 %) est plutôt stable.

Le réseau des partenaires du médiateur s’agrandit au fur et à mesure de la réception de requêtes qui ne relèvent pas de sa compétence. Constitué d’autres médiateurs institutionnels et d’acteurs associatifs et institutionnels, il permet de personnaliser la réorientation des personnes. Une majorité de requérants est âgée de plus de 40 ans et 62 % sont des femmes. Avec le transfert de la compétence transports vers la Région des Pays de la Loire, les usagers de ces transports nous ont peu sollicités.

C’est bien autour des compétences sociales du Département (insertion, autonomie, enfance-famille et action sociale territoriale) que les désaccords se cristallisent. Les bénéficiaires du RSA sont, cette année encore, les plus nombreux à rechercher une alternative aux décisions qui leur ont été rendues.



Menu principal 2

Article | by Dr. Radut