Aller directement à la navigation

Rapport d'activité 2018 d'Hervé CARRE, Médiateur Départemental du Maine et Loire

 En 2018, avec 125 requêtes, on constate un recul de 21 % du nombre de saisines du médiateur départemental. Cette diminution s’explique par un net fléchissement des recours effectués auprès des services de la Direction générale adjointe du Développement social et des solidarités du Département. Les saisines auprès du service de l’enfance et de la famille ou à la Direction de l’action sociale territoriale ont par exemple été divisées par deux. L’infléchissement constaté est compensé par une progression sensi

 En 2018, avec 125 requêtes, on constate un recul de 21 % du nombre de saisines du médiateur départemental. Cette diminution s’explique par un net fléchissement des recours effectués auprès des services de la Direction générale adjointe du Développement social et des solidarités du Département. Les saisines auprès du service de l’enfance et de la famille ou à la Direction de l’action sociale territoriale ont par exemple été divisées par deux. L’infléchissement constaté est compensé par une progression sensible des demandes de conciliation avec la Maison départementale de l’autonomie (MDA) qui sont passées de 10 à 19 requêtes.

 



Menu principal 2

Article | by Dr. Radut